Ablf logobanniere

  • Accueil
  • Projet
  • Échanges de pratiques

L’Échange de Pratiques pour Améliorer la Littératie - EPAL

Un projet qui vise à accompagner le développement professionnel des enseignants et à améliorer la littératie des élèves du préscolaire au secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le projet EPAL a pour objet de rassembler des enseignants de tous les niveaux d’enseignement (maternel, primaire, secondaire), des futurs enseignants, des maîtres-assistants des Hautes Écoles/Catégorie pédagogique et des professeurs d’Université. Il vise à favoriser l’échange de pratiques professionnelles concrètes liées à la littératie, entre enseignants des différents niveaux, et à éclairer cet échange d’un apport plus théorique offert par les maîtres-assistants des Hautes Écoles et professeurs d’Université.
Le but de cet échange de pratiques est de soutenir le développement professionnel des enseignants, jeunes ou chevronnés, et d’améliorer la littératie dans l’enseignement obligatoire.

Ce projet repose principalement sur l’engagement personnel des acteurs qui y participent et se réalise avec des ressources matérielles limitées. Les Hautes Écoles mettent les locaux à disposition ainsi que le matériel de projection. L’ABLF organise les rencontres et offre boissons et collation. Le projet a bénéficié à plusieurs reprises du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il a été récemment reconnu comme « bonne pratique » par le Réseau européen de Littéracie – Elinet ( http://eli-net.eu/).

Étapes du projet :

Étape 1. Organisation, en collaboration avec une Haute École, d’une rencontre informelle de deux heures rassemblant une dizaine d’enseignants souhaitant partager leurs expériences de classe. La discussion est ouverte. Les interventions ne sont pas préparées. Le jeu des questions et réponses permet d’avancer dans la compréhension mutuelle. Des professeurs des Hautes Ecoles ou de l’Université sont présents et actifs dans le questionnement. À l’issue de la rencontre, quelques pratiques sont sélectionnées pour faire l’objet d’un approfondissement. Chaque enseignant désireux de poursuivre le processus est alors invité à présenter sa pratique de manière plus formelle, dans le cadre d’une seconde rencontre.

Étape 2. Organisation d’une rencontre formelle d’une demi-journée, avec invitations adressées dans les autres Hautes Écoles, sur base d’un programme de communications construit avec les enseignants ayant participé à la rencontre informelle. Chaque enseignant présente sa pratique durant 20 minutes. cette présentation est suivie d’un temps de questions-réponses. L’accent est mis sur les réactions et productions des élèves. Dans certains cas, la présentation est enregistrée pour servir de base à la rédaction d’une communication écrite. Ces rencontres rassemblent quelques dizaines de personnes. Les intervenants reçoivent en remerciement des livres de la littérature de jeunesse offerts par l’ABLF.

Étape 3. Rédaction d’une communication écrite sur base de l’enregistrement réalisé lors de la présentation orale ou du document de présentation utilisé par les enseignants, en collaboration avec un membre de l’ABLF.

Cette communication est relue par un professeur de Haute École ou de l’Université pour, le cas échéant, apporter un éclairage théorique à la pratique décrite.

Étape 4. Publication de la communication écrite dans la revue de l’ABLF Caractères, diffusée sous format électronique trois fois par an, avec une compilation papier offerte en fin d’année aux membres adhérents de l’association.
La littérature de jeunesse occupe une place importante dans les pratiques pédagogiques proposées, qui portent notamment sur les cercles de lecture ou la mise en réseau de lecture. La littératie numérique a également sa place dans les contributions, ainsi que l’expression écrire via notamment les ateliers de négociation graphique ou le journal des apprentissages. D’autres communications ont également porté sur l’apprentissage du français chez les tout petits ou l’enseignement du FLE – Français langue étrangère dans le secondaire.

Désireux de toucher un public plus large, le projet a donné naissance à l’organisation d’un colloque, par et pour les enseignants, rassemblant des intervenants ayant déjà participé à une des rencontres formelles et d’autres, connus des professeurs des Hautes Écoles ou de l’Université, invités à présenter une pratique. Ce colloque accueille plus d’une centaine de personnes, dont des futurs enseignants. Les intervenants reçoivent en remerciement un livre de la littérature offert par l’ABLF.

Les bases théoriques du projet se situent dans le courant des recherches sur le développement professionnel des enseignants, menées notamment par D.S. Perterson et L. Portelance. Pour une présentation et discussion de ces repères théoriques, voir Patricia Schillings (2016), « La littératie : un cadre d’analyse au service du développement professionnel des enseignants ». Caractères 53.

Liste des publications

Lecture en première primaire
Lire autrement: un réseau de livres par Ekram El-Boubsi.
Caractères 46, 5-19. ABLF asbl.

Écriture au primaire
La réécriture: une étape essentielle des processus d’écriture par Lucie Taquet.
Caractères 46, 20-39. ABLF asbl.

Métacognition au secondaire
Tenir un journal des apprentissages en 1re année du degré différencié par Sandrine Vasseur.
Caractères 46, 40-49. ABLF asbl.

Production d'écrits au primaire
Le jardin éphémère: une situation de production d'écrits qui intègre naturellement l'évaluation et la correction de texte. Interview de Robert Sadin, par Anne Godenir. Caractères 47, 17-26. ABLF asbl.

Échanges autour des livres au primaire
Le babillard: quand écrire devient lire ensemble par Belinda Firmani et Frédérique Cordonnier.
Caractères 48, 27-39. ABLF asbl.

Approche interculturelle en maternelle
Découvrir la correspondance en maternelle : source de motivation pour développer le savoir-parler, le savoir-lire et le savoir-écrire par Sylvianne Pons avec la collaboration de Marianne Vanesse et Jean Kattus.
Caractères 49, 7-15. ABLF asbl.

L’album dans toutes ses dimensions
Mieux lire grâce aux albums tout en favorisant la construction de la personnalité par Philippe Cheyrels avec une contribution de Patricia Schillings.
Caractères 49, 17-28. ABLF asbl.

Langage oral en maternelle
L'album écho : un outil pour enseigner l'oral en maternelle par Lucie Collès.
Caractères 50, 7-15. ABLF asbl.

Entrée dans l'écrit
Du texte coécrit à la boite à mots, un dispositif pour s'approprier l'écrit par Nathalie Schmitz.
Caractères 51, 21-35. ABLF asbl.

Littératie numérique
Aborder les formes courtes du 17e siècle via Twitter par Fanny Bourdon.
Caractères 52, 31-43. ABLF asbl.

PDF du projet