Ablf logobanniere

  • Accueil
  • Lettrure
  • Lettrure 3
  • Le rapport à l'écrit : un outil au service de la formation des futurs enseignants

Le rapport à l'écrit : un outil au service de la formation des futurs enseignants

Christiane Blaser, professeure
Université de Sherbrooke, Faculté d'éducation

Roselyne Lampron, étudiante
Université de Sherbrooke, Faculté d'éducation

Érika Simard-Dupuis, étudiante
Université de Sherbrooke, Faculté d'éducation

Citation : Blaser, C., Lampron, R., Simard-Dupuis, É. (2015). Le rapport à l'écrit : un outil au service de la formation des futurs enseignants (en ligne) Lettrure 3, 51-63. ABLF Asbl.
Disponible sur : http://www.ablf.be/lettrure/lettrure-3/le-rapport-a-l-ecrit-un-outil-au-service-de-la-formation-des-futurs-enseignants
© ABLF ASBL 2013 - ISSN: 2294-7183

PDF de l'abstract / PDF de l'article

Les auteures

Christiane Blaser est professeure-chercheure à l'Université de Sherbrooke, spécialiste de la didactique de l'écrit dans toutes les disciplines scolaires; ses recherches portent sur le rapport à l'écrit d'élèves et d'étudiants universitaires et l'appropriation des écrits au collège et à l'université.

Roselyne Lampron est étudiante au doctorat en éducation à l'Université de Sherbrooke. Ses intérêts de recherche portent principalement sur l'enseignement et l'apprentissage de l'écriture aux ordres d'enseignement postsecondaire.

Érika Simard-Dupuis est étudiante au doctorat en éducation à l'Université de Sherbrooke, en cotutelle avec l'Université Paris 8. Elle s'intéresse principalement à la mise en place et au développement des habiletés rédactionnelles chez les apprentis-scripteurs.

Résumé

Dans le cadre d'une recherche sur le rapport à l'écrit d'étudiants québécois en formation à l'enseignement secondaire et en formation à l'enseignement professionnel, nous avons mené une enquête par questionnaire auprès de quelque 550 étudiants, puis une série d'entrevues auprès de 15 d'entre eux. Ces démarches ont permis d'affiner le concept de rapport à l'écrit et d'y relever deux dimensions évolutives : la dimension praxéologique, qui évolue du faible contrôle au contrôle sur la tâche d'écriture, et la dimension conceptuelle, qui évolue des conceptions de sens commun aux conceptions scientifiques (Vygotski, 1977). Dans cet article, nous présentons la démarche menant à la formulation d'une série de thèmes portant sur chacune des dimensions, ce qui constituera la base d'un outil permettant de caractériser le rapport à l'écrit d'étudiants en formation en les situant sur un axe praxéologique et un axe conceptuel. Cet outil devrait avoir des retombées sur la formation des enseignants.

Abstract

In the context of a research that focuses on Quebec student teachers (high school and professional education school) and their « relationship with writing », a survey has been administered to 550 students. Then among these participants 15 were interviewed. This methodology helped us to clarify the concept of « relationship with writing » and to identify two evolving dimensions : a praxeological dimension, which evolves from a weak control on the writing task to a better one, and a conceptual dimension, which evolves from spontaneous conceptions to scientific ones (Vygotski, 1977). In this article, we present the approach which has lead us to a formulation of a series of themes associated to each of the two dimensions. These themes are the basis of a tool that will allow the characterisation of a student's particular « relationship with writing ». This tool should have great impacts on teachers training.